Jean-Pierre LENS

Marié à Anna LONCKE

Né à Dottignies le 23 mai 1930 et décédé à Waterloo le 7 octobre 2017

Funérailles

  • Église Saint-Paul le samedi 14 octobre à 11:00

visite

  • Le mercredi 11 octobre de 16:00 à 19:00
    Funérarium Val
    Chaussée de Bruxelles 231
    1410 Waterloo

Nécrologie

Anna Loncke,                


  son épouse;

Paul et Marguerite,
Michel et Françoise,
Marianne et Jacqueline,
Véronique et Philippe,

ses enfants et beaux-enfants;

Marie-Solange et Yann,
Audrey, Adrien, Thibaut, Aaron,        

ses petits et arrière petits-enfants;

ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Jean-Pierre LENS

Né le 23 mai 1930 à Dottignies
et décédé le 7 octobre 2017 à Waterloo .

Geboren op 23 mei 1930 te Dottenijs
en overleden op 7 october 2017 te Waterloo .

La célébration religieuse aura lieu en
l’église Saint-Paul, Drève des Chasseurs 14, à Waterloo
le samedi 14 octobre 2017 à 11h

De uitvaartliturgie heeft plaats te Saint-Paul kerk,
Drève des Chasseurs 14, te Waterloo
op zaterdag 14 october 2017 om 11 uur.

Notre cher défunt repose au funérarium Val,
231 chaussée de Bruxelles à Waterloo,
où un dernier hommage peut lui être rendu ce
mercredi 11 octobre 2017 de 16 à 19 heures.

Er is gelegenheid Jean een groet te brengen in de funerarium Val,
231 chaussée de Bruxelles te Waterloo,
woensdag 11 octobre 2017 van 16 tot 19 uur.

Le famille remercie le docteur Nguyen ainsi que Virginie,
Manu et leur équipe
pour leur gentillesse, leur disponibilité sans faille
et leur aide efficace et précieuse.

Cet avis tient lieu de faire-part

Vous pouvez déposer vos condoléances sur
www.lesfunerailles.be

Laissez votre message de condoléances

Soyez assurés que votre témoignage sera transmis en toute dignité, sincérité et discrétion.

Condoléances

Vous pouvez témoigner votre soutien auprès de la famille ainsi que de leurs proches.

Afscheid nemen,
betekent achterblijven,
omringd door stilte en gemis.
Verdriet dat nergens onderkomen vindt.
Een teder aanraken van dingen
die onontvreemdbaar zijn.

Dat woord, die plek
en de herinneringen
vol warmte en innigheid,
zoals de dagelijkse jas
die op een stoel bleef hangen
en herbergt wat er niet meer is.

De kamer wordt een schrijn
van pijn en hunker
naar oneindigheid.
Want alle armen zijn te kort
om voor altijd
het liefste te omarmen.

(Kris Gelaude)
Wij wensen u veel moed en sterkte in deze tijd van rouw.

Ivan en Martine Boone - Questroy

test

françoise collart